Conjugaison

Publié le par Lionel Droitecour

... J’ai, tu as, il a, nous avons vous avez :  / Ils savent ! ...

... J’ai, tu as, il a, nous avons vous avez : / Ils savent ! ...

Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,
chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,
le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014.
Le choix de ce dernier sera celui du cœur...
Encore un poème que j'aime à sortir de ma besace, ou de ma boîte de Pandore...
"Le vieux sage du fond de la classe", tel était le surnom que m'avait donné mon prof de français, au collège Pierre de Ronsard... Et pourquoi donc, à votre avis ?

J’être, tu être, il être, nous étrons ? Quelle horreur !
Je suis, tu suis, il suie, nous suivons, vous suivant,
Cheminant, cheminons, le petit ramoneur…

Recommençons, mon bon.

Je suis, tu es, il hait, nous haïssons ?
Voyons, voyons, disons
Je suis, tu es, il est, nous sommes des hommes en somme…

Vous sommez ? Quel culot,
M’assommerez, plutôt !

Nous y arriverons
Je suis, tu es, il est, nous sommes, vous êtes sept ?
Lot : six lierres, cinq qu’a Troyes, d’eux, hein !

Et nous y voilà donc :
Je suis tué, il laine, housse, homme, vous… c’est-il êtent ?
Mais non, cessons ! C’est ce son sans contrefaçon !

Oh, et puis zut !
J’ai, tu as, il a, nous avons vous avez :
Ils savent !

mars 2005

 

Publié dans Enfance, Souvenirs

Commenter cet article

Tipoum 16/03/2018 23:46

C'est pas triste