L’émoi des mois

Publié le par Lionel Droitecour

26 décembre 1958, avènement fondateur pour l'auteur de ces lignes...

26 décembre 1958, avènement fondateur pour l'auteur de ces lignes...

Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,
chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,
le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014.
Le choix de ce dernier sera celui du cœur...
Voici ici une bluette pour amuser les petits enfants :
concernant l'illustration, le choix de l'année, bien sûr, n'est pas anodin.

La fève est au mois de Janvier,
Fièvre parfois en février ;

En mars on marche versatile
Quel havre est-il au mois d’avril ?

Mais le mai nous met le cœur gai
Joue en juin si le ciel goutte,

J’eus hier au mois de juillet
Un doute en route au mois d’août.

C’est en septembre qu’on intente
Aux taux d’octobre où l’an déchante.

Neuve en novembre l’ambre, l’ambre
Déçu ? Des sous ! Douze en décembre…

février 2008

 

Publié dans Enfance, Autobiographie

Commenter cet article

alain l. 04/03/2018 07:37

Salut Lionel ...
Ce poème là je ne pouvais pas le laisser passer ...
Je suis né un 26 décembre ... mais en 1954 !!!

@t
alain

tipoum 03/03/2018 18:45

Mais oui continue ainsi ; tu fais des merveilles
ta remarque en bas est génial

Avisferrum 03/03/2018 11:23

1958... année poétique ? :-)

Merci et bon courage, cher ami !

Le Glaude

Lionel Droitecour 03/03/2018 11:31

NEIN : prophétique en pots et tique l'appeau étique.