Les papillons

Publié le par Lionel Droitecour

... Enfance, papillon qui butine cent fruits, et passe quand l’instant nous laisse défleuri ...

... Enfance, papillon qui butine cent fruits, et passe quand l’instant nous laisse défleuri ...

Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,
chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,
le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014.
Le choix de ce dernier sera celui du cœur...

L'enfance, bien sûr, inépuisable source d'inspiration,
regret, sinon remords quand le temps nous laisse telle l'épave
pourrissante en quelque rade...

Une bande d’enfants emplit le jour de cris,
Silhouettes aux lointains, tâches de vie, de bruits
Et de couleurs aussi, lumières d’un midi.

Pensif, je suis des yeux la balle qui les fuit,
Leurs courses sans répit, esquives et replis,
Et mon cœur vieil, aigri, solitaire s’éjouit.

S’éparpiller ainsi, habillé d’infini…
Enfance, papillon qui butine cent fruits,
Et passe quand l’instant nous laisse défleuri.

mai 2011

Publié dans Enfance

Commenter cet article