Résonance de lumière

Publié le par Lionel Droitecour

Résonance de lumière

Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,
chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,
le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014.
Le choix de ce dernier sera celui du cœur...

Ce poème a été composé en illustration à cette aquarelle de l'un
de mes très chers amis, 
Albert Hartweg.
Elle porte le même titre, elle en est la source d'inspiration.

La lumière immobile esquisse sur les eaux
Un peu de cette paix que serait le silence
Et la forêt, parée de toutes ces clartés,
Respire par ma voix d’un verbe inconnaissable.

Aux multiples levées des branches, improbable,
Dans le foisonnement des mauves apartés,
Il est un chœur, serein, dont la rime s’élance,
Révélant un secret fait d’intimes réseaux.

Et ce mystère offert trouve en nous résonance,
Aux sentes parcourues par nos rêves distraits,
Appareillés au monde et ouverts en son sein.

Nos yeux ne savent rien de l’éternel dessein :
Ils contemplent le front de nos désirs abstraits
Et se fondent aux jours emplis d’une espérance.

mai 2010

 

Publié dans Illustration

Commenter cet article

Avisferrum 16/03/2018 15:32

Très beau poème, et quelle œuvre de l'ami Albert... Vraiment magnifique !