Partition

Publié le par Lionel Droitecour

... En sa palette l'interprète irise au soir la partition, clair obscur que l'horizon cèle. ...

... En sa palette l'interprète irise au soir la partition, clair obscur que l'horizon cèle. ...

La musique est l'astre au couchant,
En sa palette l’interprète
Irise au soir la partition,
Clair obscur que l'horizon cèle.

L’azur en nous s'y renouvelle,
Orée d’une génération ;
Au sein d’une rumeur secrète
Un mystère est là, nous touchant.

Aux harmoniques se mouvant,
L'influx des mains que l’art transcende
Esquisse mille silhouettes ;

Epithalame où l’âme scande,
Aux épures que font les mouettes,
Ailes, brisures sous le vent.

mars 2008

 

Publié dans Musique

Commenter cet article

Ironbird 06/11/2014 18:27

Très beau texte et très belle musique, merci !