Edit de comédie

Publié le par Lionel Droitecour

... Aux cendres de cet incendie, Récits qu’homme, dit-on mendie ...

... Aux cendres de cet incendie, Récits qu’homme, dit-on mendie ...

Je dédicace cet écrit
Aux paroles que l’on redit
Et à tout ce qui s’en dédit.

Aux cendres de cet incendie,
Récits qu’homme, dit-on mendie,
Ainsi qu’aux dîmes de ses nuits.

Ourdi des moires d’infini
Ici médite en cet édit,
Ami, mon humble comédie.

avril 2010

Publié dans Art poétique

Commenter cet article