Soleil naissant

Publié le par Lionel Droitecour

Claude Monet, (1840-1926), Impression, soleil levant, (1872)

Claude Monet, (1840-1926), Impression, soleil levant, (1872)

Comme une fleur qui danse un enfant farandole
À deux pas de sa mère au sortir de l’école ;
Silhouettes au loin qui passent dans la rue
Où, seule, en la croisée, mon âme s’est émue.

Flammèches sur la terre, éveillant ce vieux monde,
L’enfance est un espoir où le regard s’émonde,
Nous la regardons croître avec mélancolie,
Et notre amour se mêle, ainsi, de nostalgie.

Nous lui tenons la main : voici, elle s’évade,
S’éloignant à jamais d’un port et d’une rade
Où gisent, échoués, nos coeurs en cale sèche.

Et, tandis qu’en nos mains passe et fume la mèche,
Un soleil en naissant enflamme l’horizon
Où nos yeux attristés cherchent une illusion.

mars 2008

Publié dans Enfance

Commenter cet article

Luma 20/11/2014 21:13

Suite .., .du "soleil naissant" ,au hasard d'une matinée de congé!

Tu ne me croiras pas mais j'ai trouvé le soleil aujourd'hui,tout là haut au dessus de Grendelbruch..
Belle et inouiable balade au Hohbuhl...

Luma

Luma 19/11/2014 17:49

Hello,

Trés beau texte ..
Trés beau tableau aussi .
Monet c'est le peintre préféré de mon Homme .

Demain le soleil restera caché derrière les nuages ...
Cela n'empêchera pas les enfants de "farandoler",

Luma