Potins de basse cours

Publié le par Lionel Droitecour

... Marri, reste marron, Pour cause d’une garce, Le dindon de la farce ...

... Marri, reste marron, Pour cause d’une garce, Le dindon de la farce ...

De Didon
Ce dicton :
Bouches closes
Valent cent roses.

À nos lèvres laissons
Soin de cette leçon...

La dinde du dindon,
Un don
D’Indes, donc,
Etait pourtant, dit-on

Quel chic,
Des Amériques.
Aussi ce volatile,
Peu subtil, hésite-t-il

Encore,
Plein de remord,
Sur la procréation
De tous ses rejetons.

Est-ce à Pondichéry
Que pondit sa chérie,
À moins qu’à Calcutta
La culbuta ?

Est-ce à Lahore
Qu’il eut son corps,
Au Pakistan
Qu’il fut distant ?

Il en dit tant,
Pendant ce temps,
Que la rousse,
Poule en glousse,

Et se marre en sa mare
Le canard.
Tout à leur quant-à-soi
Le jar et l’oie

Se tiennent cois,
- C’est déjà ça -
Et, de tous ces discours
La basse-cour,

Jour après jour,
Bruit sans détour ;
Tandis que mis à mal
Dans son orgueil de mâle,

En clignant son œil rond,
Marri, reste marron,
Pour cause d’une garce,
Le dindon de la farce.

octobre 2008

Publié dans Fable

Commenter cet article