Comtesse

Publié le par Lionel Droitecour

Francisco Goya, (1748-1828), Les vieilles, détail (Que tal ? peut se traduire ainsi : comment va ?)

Francisco Goya, (1748-1828), Les vieilles, détail (Que tal ? peut se traduire ainsi : comment va ?)

La comtesse a ses résurgences :
Ecrits pour l’écho des annonces.
Entre la pub et les promos,
S'emboitent ses vers en cadences.

Ce sont clichés à contre-jour,
Roses fanées et vains chromos
Jamais, non, de rimes absconses
Aux émois de son abat-jour.

Ses pieds se trottent, cahotants,
L’amour embaume ses printemps :
« Désire Faire Connaissance... »

Endimanchés d’un ton charmant
Son verbe achève cette errance,
Aux vieux papiers, piteusement.

mai 2010

Publié dans Portrait

Commenter cet article