Le pont Mirabeau

Publié le par Lionel Droitecour

... Lente la vie, mais pourtant brève, trainent les minutes, les heures, meurent les journées sur ma grève...

... Lente la vie, mais pourtant brève, trainent les minutes, les heures, meurent les journées sur ma grève...

Je n’ai pas de pont Mirabeau
Pour regarder passer la Seine,
Non plus d’amour qu’il me souvienne,
Ne suis Guillaume, ni Rimbaud.

Pas plus que n’ai d’âme sœurette
Pour accorder mon demi-ton
À peine plus qu’un mirliton,
Au cœur de simple midinette.

Lente la vie, mais pourtant brève,
Trainent les minutes, les heures,
Meurent les journées sur ma grève ;

L’amour, à l’eau, n’est pas venu,
Chanter sa rime en mes demeures,
J’y reste seul, maussade et nu.

mai 2012

Publié dans Paraphrase

Commenter cet article

Avisferrum 10/05/2015 19:53

J'aime bien (le poème et la chanson) c'est nostalgique...