Vol d’heure du mal

Publié le par Lionel Droitecour

... Pas de trou rouge au côté droit ! ...

... Pas de trou rouge au côté droit ! ...

Cela suffit, muse, repos !
Tu me branle trop le cerveau :
J’en ai assez de tes caveaux
Requiescat ah, non troppo !

Des bouquets, des roses, des fleurs,
De l’élégie, de la douceur,
Je veux des tâches de rousseur
Sur un visage que j’effleure !

Assez de couronnes mortuaires,
Trames à coudre des suaires,
Névroses, déprimes, sanctuaires !

Ah, dormir où l’herbe poudroie
Lit vert, moussu en quelque endroit...
Pas de trou rouge au côté droit !

avril 2011

Publié dans Paraphrase

Commenter cet article