Bonhomme et sa noix

Publié le par Lionel Droitecour

L'ange au tourniquet à noix, Bourges, Hôtel Lallemant, 16e siècle

L'ange au tourniquet à noix, Bourges, Hôtel Lallemant, 16e siècle

Une noix se défend, tant qu'elle n'est brisée,
De livrer la chair nue de ses cerneaux brillants
À l’enfant qui grignote et croque à belles dents.
Symétrie imparfaite en sphère divisée
,

Fermée comme lisière en une bouche close :
« On dirait qu’elle boude ! » Et le gamin charmé,
Farfouille en les tiroirs où il trouve à s’armer
De la pince qui va précipiter la chose.

Et le petit fruit sec attend sa fin prochaine
En la main malhabile enserré à grand peine,
Guettant le craquement qui dira sa défaite.

Lors voici qu’elle cède : éludée, la conquête…
En ses débris pointus, piquant un peu son doigt,
Bonhomme qui picore est heureux comme un roi.

octobre 2006

Publié dans Enfance

Commenter cet article

CREDI 25/06/2015 07:37

Trop mignon ce poème

Avisferrum 24/06/2015 17:13

"Te voilà bien matinal, mon cher Avis.
Du coup, je te demanderais bien; "Comment vas-tu, vieille noix ?" "
Ma noix... euh ma foi, ce matin je trouvais que mon regard était un peu cerneau... cerné, pardon, mais on va dire qu'avec le retour de ce gai soleil on sort quand même de sa coquille, guettant le craquement (articulaire) qui à défaut d'annoncer notre (mine) défaite prouvera avec certitude qu'on a plus 20 ans ! :-D
J'espère que toi aussi te portes bien, cher ami, que personne ne te casse les noisettes, comme dirait l'amie Luma, et qu'on se reverra à l'occasion pour se serrer la pince (à noix)

Luma 24/06/2015 15:39

Trés mignon ..., c'est le premier mot qui m'est venue aussi à l'esprist en lisant ... ,
Poème trés apaisant de part le thème choisi..

Casse -noix- sette ,

Tchaikovski - Casse-noisette (Nutcracker) - Valse des fleurs

https://www.youtube.com/watch?v=7FjXjEKpjCw

Luma

Avisferrum 24/06/2015 07:08

Très mignon, du coup je décortiquerai mes noix avec un regard différent et nettement plus poétique, merci !

Lionel Droitecour 24/06/2015 07:12

Te voilà bien matinal, mon cher Avis.
Du coup, je te demanderais bien; "Comment vas-tu, vieille noix ?"