Polichinelle

Publié le par Lionel Droitecour

Ingmar Bergman (1918-2007), image du film « Le septième sceau »

Ingmar Bergman (1918-2007), image du film « Le septième sceau »

Tu as beau te draper dans ton manteau d’orgueil,
Courir après le temps en espérant toujours
Et bâtir ton projet en formulant des vœux ;
Elever vers le ciel ton chant de vanité

Et creusement remplir l’absurde vacuité
Où tu t’en vas gémir ton avenir sans dieux ;
Tu es ma proie, je guette en la tombée des jours
L’heure où tu vas ployer sous le voile du deuil.

Je suis la mort patiente et je ris de tes tours,
Polichinelle hagard dont je tresse ficelle
Et la Parque, rieuse, à mon côté s’apprête

À couper tes cordons à mon signe de tête.
Lors tu t’effondreras au sourire d’icelle,
Matière inanimée, sans l’ombre d’un recours.

janvier 2008

Publié dans La camarde

Commenter cet article

Avisferrum 21/06/2015 15:05

En complément un film intéressant sur les EMI (Expériences de Mort Imminentes) , NDE en anglais (Near Death Experience) : "Faux Départ"
https://www.youtube.com/watch?v=98NBEjaTj4k

Avisferrum 17/06/2015 14:31

"Mais notre conscience d'être évaporée sans retour."
Hmm... Cette affirmation n'est-elle pas un peu prématurée, cher ami, après tout nous n'avons nulle certitude ! :-)
Comme tu le dis si bien, le champ du possible reste ouvert, si on se fie aux nombreux témoignages de "revenants" qu'on croyait décédés une forme de conscience subsiste en dehors du corps.
Je ne pense pas cela pour me rassurer ou dans l'espoir insensé de continuer à exister avec ma personnalité actuelle, au contraire, comme toi je ne suis pas plus attaché que ça à mon être matériel, avec ses faiblesses et ses lacunes.
Sa disparition ne me gênerait pas plus que ça, après tout lorsqu'on s'endort on perd quelque part conscience aussi et qui nous dit qu'on va se réveiller ?
Simplement je crois que la Conscience en elle même est indestructible, sous quelle forme subsistera-t-elle, ça on le saura dans quelques années, ou peut-être pas...
D'ailleurs pour conclure je dirais qu'au vu de la physique quantique on peut raisonnablement se poser cette autre question : nous avons peur de disparaitre, mais au fond avons-nous jamais réellement existé ?! (entre autre nos corps qui ne sont en fait que du vide : https://vimeo.com/39284822)

Avisferrum 16/06/2015 08:43

Très beau poème sur la "camarde" et petit rappel très juste sur notre destin à tous, on devrait y penser plus souvent, ça nous éviterait bien des prises de tête sur des choses futiles...
Le coté sombre de la Mort symbolisé par la camarde se discute, il est sans doute valable vue par nos personnalités terrestres, mais en réalité la mort existe-t-elle vraiment, ou tout n'est-il que sujet à transformation ?
Sommes-nous EN vie, ou sommes-nous LA vie, qui expérimente ce monde en prenant des formes sans cesse changeantes ?
Chacun doit répondre pour lui-même à ces questions...

Lionel Droitecour 16/06/2015 11:32

Certes, nous sommes la vie...
En dehors de nous autre chose, peut-être, le champ du possible reste ouvert. Mais rien qui nous concerne, puisque nous n'y serons plus.
Une répétition dans un théâtre vide, pour les sièges, théâtre d'ombre sans lumière, aux bal des particules, pour des cordes d’énergie, branes et membranes.
Mais notre conscience d'être évaporée sans retour.
Et tant mieux, pour ce qui me concerne.