Meer

Publié le par Lionel Droitecour

... Par cet océan de musique, mon œil s’épanche de ses larmes ...

... Par cet océan de musique, mon œil s’épanche de ses larmes ...

À nouveau j’ai eu ce matin,
Doux et grave, mon entretien
Avec la pensée du vieux Bach.
Certes, me ressource en son art.

En son clavier métaphysique
Les fugues sont une métrique,
À l’aune de laquelle, épure,
L’univers entier se mesure.

De mon angoisse je renais,
Relevé par une harmonique
En cette voix qui me connaît.

Ici se calment mes alarmes,
Par cet océan de musique,
Mon œil s’épanche de ses larmes.

janvier 2012

"Bach sollte nicht Bach, sondern Meer heissen"

Bach n'aurait pas du s'appeller Bach ( ce qui signifie "ruisseau" ),
mais plutôt Meer ( la mer ).

Ludwig van Beethoven
 

Publié dans Musique

Commenter cet article