Aux âmes chamarrées

Publié le par Lionel Droitecour

... S’échangeaient en nos eaux profondes les lourds élans de nos marées ...

... S’échangeaient en nos eaux profondes les lourds élans de nos marées ...

Car nous avions de beaux silences,
En nos voix ténues, interstices,
Incises, sous les mots, coupures,
Mais tues, paradigmes du sens.

C’était l’écot de notre cens,
Il n’y avait d'autres ratures
Non plus de verbeux artifices :
Hors de nous, fausses confidences !

Et, lorsqu’alors nous nous taisions,
S’échangeaient en nos eaux profondes
Les lourds élans de nos marées.

Ainsi nos âmes chamarrées
Longuement abouchaient leurs bondes,
Loin du chant des tristes passions.

juillet 2012

Publié dans Amitié

Commenter cet article