Dans la houle du remords

Publié le par Lionel Droitecour

... Et, dans la houle du remords, le cœur s’emballe et n’en démord ...

... Et, dans la houle du remords, le cœur s’emballe et n’en démord ...

Quand le corps invite la mort
Une feuille, une plume, l’encre,
Et les mots deviennent une ancre,
Certes l’on s’arrime en ce port.

Havre illusoire en la tempête
Môle où vient giter l’espérance,
Voiles carguées, coque en souffrance,
Un pavois pour seule conquête.

L’onde est mauvaise, le temps gros,
L’étrave est battue par les flots,
Le grain vient gifler les hublots ;

Et, dans la houle du remords,
Le cœur s’emballe et n’en démord,
Vivre, vivre et renier la mort.

mars 2015

Publié dans Fongus

Commenter cet article