Étrille au triolet

Publié le par Lionel Droitecour

... D’un trio de tercet, d’un peu de brio l’ai accommodé, miroir, en mon rimoir paré ...

... D’un trio de tercet, d’un peu de brio l’ai accommodé, miroir, en mon rimoir paré ...

Le musicien, parfois, dans le rythme carré
Impose un pas de trois qu’on nomme triolet.
J’ai voulu par défi, un jour l’approprier

Aux formes dont la muse ici vient me prier.
D’un trio de tercet, d’un peu de brio l’ai
Accommodé, miroir, en mon rimoir paré.

Mon métier j’ai repris pour qu’ainsi soit narré
Là, dans mon atelier où j’aime à barioler,
Pas de douze, comptées, trilles à l’étrier.

juin 2010

Publié dans Musique

Commenter cet article

flipperine 24/10/2015 11:44

un joli poème

Luma 21/10/2015 18:43

J'ai essayé d'apprendre , j'ai pratiqué en "bluffant" un peu puis j'ai renoncé..
Ma grand-maman me disait :"ton chant n'est pas en accord avec la musique "... alors..!(voir une photo de 1975 sur ton courriel)