Informe antique

Publié le par Lionel Droitecour

... Hérissé d’herses, processeur, mon procès, sus, à double cœur ...

... Hérissé d’herses, processeur, mon procès, sus, à double cœur ...

Mémoire vive en mon rituel,
Je suis le poète virtuel :
Parade mon quatrain amer
Au nom du général cluster.

Bios en rime, concoctés,
Mes essais ne sont que d’octets,
Hérissé d’herses, processeur,
Mon procès, sus, à double cœur.

J’excelle aux tableurs matriciels,
Nuages sont mes jolis ciels
D’où débordent mes tétracordes.

Indice dur, c’est dans mes cordes :
Je suis l’aède informatique,
Sans fin raboute mon distique.

août 2011

Publié dans Calembours

Commenter cet article

flipperine 26/10/2015 17:24

un joli poème