Regards

Publié le par Lionel Droitecour

Regards

Il faisait de très beaux clichés de la misère,
Du tiers-monde affamé, des drames, de la guerre,
Ému par la souffrance en profondeur de champ,
Avec un grand souci de la composition.

Comme un dogme il avait élu le noir et blanc,
Laborantin subtil, dosant l’exposition,
Avec les sels d’argent il fabriquait de l’or
Sur du papier glacé. Il vendait, sans effort,

À d’avides revues ses milliers de tirages.
On l’a vu, pavané, devant les caméras,
Sentencieux radoteur et donneur de leçons ;

Conscience qui peut-être arma des vocations,
Collectionnant les prix pour ses nobles combats,
Là-bas, dans ces pays ravagés de saccages.

juillet 2006

Publié dans Portrait

Commenter cet article

Luma 29/11/2015 13:22

bien dit ...

La jouissance de la misère qui rapporte gros ..,berk!