Annales d’Anacon

Publié le par Lionel Droitecour

... Fi, l’amour eut raison du fier anaconda ...

... Fi, l’amour eut raison du fier anaconda ...

Le grand anaconda
Qu’on nommait Anacon
N’aimait pas qu’on sonda
Sa mine un rien bouffonne.

II s’en encoléra
Un jour à Carcassonne,
Misère et choléra,
Car il n’aimait personne.

Pourtant une serpente
En pinçait pour sa pomme
Ainsi une soupente,
- Et ce ne fut pensum -

Abrita leur rencontre.
Depuis il est tout autre
Et partout il se montre,
Parfois même ils se vautre.

Fi, l’amour eut raison
Du fier anaconda
Qui gîte en la maison
Dont il s’accommoda.

Là finit ma chanson,
Chance, on vous la conta,
Si ne suis échanson
En ferait d’autr’s, ou pas.

novembre 2010

Publié dans Fable

Commenter cet article