Limons

Publié le par Lionel Droitecour

... Nous sommes ce limon où la grève progresse et que le temps polit, sable sur nos rivages ...

... Nous sommes ce limon où la grève progresse et que le temps polit, sable sur nos rivages ...

Les souvenirs parfois nous prennent par surprise,
Silhouette entrevue en la foule distraite,
Echo d’une voix chère et de longtemps perdue
À la bouche, soudain, d’une femme inconnue.

On reste médusé, percé comme d’un trait
Immobile, songeur, amer et concentré
À se remémorer une chose secrète,
Immatérielle en nous, fantôme dans la brise.

Tout ensemble saisi de joie et de tristesse
On hésite à sourire et la gorge se noue
Et, comme un arc en ciel dont la bruine se joue,

Soleil rasant plombé sous la nuée d’orage,
Nous sommes ce limon où la grève progresse
Et que le temps polit, sable en notre rivage.

septembre 2008

Publié dans Souvenirs

Commenter cet article

Avisferrum 27/12/2015 11:26

Magnifique poème, tout à fait juste, parfois une simple impression peut réveiller en nous des souvenirs très profonds voire des sensations quasi physiques de joie, tristesse, sensualité, peur etc.

Je voudrais quand même redire ici, quitte à me répéter et sans nulle flagornerie, l'incroyable qualité de ton blog, les textes, le choix des illustrations, la présentation, tout y est harmonieux, élégant et de grande classe !

J'espère que de nombreux lecteurs profitent régulièrement de ce travail d'orfèvre, ce serait vraiment dommage de s'en priver, c'est en tout cas mon humble avis (ferrum)

Merci et longue vie aux Vieilles Lettres, timbré ou pas chacun peut s'y laisser envelopper avec délectation ! :-)

LADY MARIANNE 27/12/2015 10:26

j' espère que tu vas assez bien ??
je ne passe pas toujours, je ne sais comment tu vas et tes articles programmés sans doute-
mes amitiés sincères-
Bon dimanche- ici grisaille !!