Néo-fascisme libéral

Publié le par Lionel Droitecour

... Et le clan des vainqueurs du haut d’un mirador contemple avec dégoût ... le troupeau relégué ...

... Et le clan des vainqueurs du haut d’un mirador contemple avec dégoût ... le troupeau relégué ...

Perpétré à grands bruit le crime est une audace
Et la cupidité, vertu, qui accapare,
Livrant le bien commun, toujours, au petit nombre,
Elu par le hasard de la bonne fortune.

La démocratie meurt de sa propre lacune,
Qui laisse la finance régner sur son décombre,
Potentats féodaux qui maintiennent la barre
Au nom du seul profit, dans sa course rapace.

Le privilège obtus exploite la planète,
Accumulant l’impur sous sa muraille d’or,
Où vient battre, marée, la misère des hommes.

Et le clan des vainqueurs du haut d’un mirador
Contemple avec dégoût, de ces bêtes de sommes
Le troupeau relégué, bêlant loin de la fête.

septembre 2006

Publié dans Citoyen

Commenter cet article

Avisferrum 11/02/2016 22:06

"Le troupeau relégué, bêlant loin de la fête" ... C'est malheureusement on ne peut plus vrai...