Conseil de révision

Publié le par Lionel Droitecour

Honoré Daumier (1808-1879), Le conseil de révision à Passy en 1842, détail

Honoré Daumier (1808-1879), Le conseil de révision à Passy en 1842, détail

Le cancer est un lieu que l’on n’habite pas.
En soi et hors de soi, bailleur et locataire,
Toujours à espérer l’exploit de son huissier
Pour vous mettre à la porte d’un hôtel branlant.

Le remède est un mal, les deux vont se mêlant,
La proie, le prédateur et l’élan carnassier
En un même terrier, en un même repaire,
Convives mal lunés qui vont d’un même pas.

Et l’espérance est là, comme un fantôme pâle,
Avant-garde diaprée d’un habit de mensonge,
Armée de pied en cap d’une désillusion.

Au bout de l’argutie, conseil de révision,
Une blouse dira au doute qui vous ronge :
« C’est bon pour cette fois », jusqu’à un prochain râle.

octobre 2015

Publié dans Fongus

Commenter cet article

Avisferrum 27/03/2016 13:11

Très beau poème sur le "crabe" et la maladie en général...

"Et l’espérance est là, comme un fantôme pâle,
...
Au bout de l’argutie, conseil de révision,
Une blouse dira au doute qui vous ronge :
« C’est bon pour cette fois », jusqu’à un prochain râle."

Réaliste et très joliment dit...