Fraternité

Publié le par Lionel Droitecour

... Partager le silence ainsi que les oiseaux dans leur vol ...

... Partager le silence ainsi que les oiseaux dans leur vol ...

 Partager le silence ainsi que les oiseaux
Dans leur vol. Immobile, glisser sur le vent,
Les ailes largement ouvertes sur le monde,
Avec pour seul désir l’horizon éternel.

Au milieu des marées de la terre et du ciel,
Avancer sans regret, seconde après seconde,
L’âme préoccupée à s’éjouir du présent,
Seul en la multitude et serein sur les eaux.

Renaître chaque jour en l’aube, universel,
Illuminé d’amour autant que de lumière,
Baignant dans la beauté comme dans l’éphémère.

Puis terminer sa vie comme on clôt sa bohème
Pour éteindre son oeil sur l'ultime poème,
Affranchi de la crainte et, enfin, fraternel.

février 2005

 

Publié dans Citoyen

Commenter cet article

alain l. 14/03/2016 18:20

Bonjour Lionel ... J'ai pensé à vous hier soir en lisant "Je ne suis qu'un cri" de Guy Thomas qui m'a été offert cet été par un collègue pour mon départ en retraite ...
Et particulièrement dans le poème
"Alors moi dans ma caissette" ...

Deux extraits :

Quand j'aurai plié valoche
Quand j'aurai mis les adjas
Quand j'aurai plus la pétoche
Qu'on m'écrase les nougats
Un membre du Directoire
Un monsieur du Consulat
Découvrira mes grimoires
Dira c'est pas du caca !

Alors Messieurs les Critiques
Les bigleux les éplucheurs
Me trouveront élastique
Limpide et bon conducteur
Et tous ceux qui manipulent
L'alambic et le ballon
L'éprouvette et la capsule
M'accorderont le poinçon !

[...]

Ils m'enseign'ront les punaises
Les pédants les professeurs
ils choisiront mes fadaises
Mes machins pour enfants d'choeur
Je m'sentirai mal à l'aise
Dans les Lagarde et Michard
Avec un' capote anglaise
Pour pas choquer les regards!
[...]


@t
alain

Avisferrum 11/03/2016 10:53

Sublime, ce poème, merci !

alain l. 10/03/2016 07:56

Bonjour Lionel ... Encore un magnifique poème ...
Et l'occsasion pour moi de découvrir un mot de notre langue française que je ne connaissais pas ... s'éjouir ... avec cette magnifique antithèse ...
" L’âme préoccupée à s’éjouir du présent, "

@t
alain

Lionel Droitecour 10/03/2016 08:42

Merci,
Chaque commentaire ici posté m'est un peu de baume au coeur...