Impossible désir

Publié le par Lionel Droitecour

... Voici l’épiphanie des sinistres agapes ...

... Voici l’épiphanie des sinistres agapes ...

La veulerie, pourtant, trouve à dire son fait,
Nos écrans, nos revues, abondent le surfait,
Le médiocre bruyant s’empanache, à grand bruit,
D’un rideau de fumée qui semble son seul fruit.

Et voici qu’il faut taire la mélancolie,
Au jeu du faux semblant l’apparence est jolie,
L’être, dans le clinquant, déguise ses humeurs
Et dans ce monde vide, il n’est plus que rumeurs.

Voici l’épiphanie des sinistres agapes,
Ne sont plus, dans nos rues, que de mornes satrapes,
Goujaterie avide à prendre et à saisir.

Tout murmure, en ces lieux, l’impossible désir,
De cet inatteignable on nous fait une loi
Pour nous vendre un bien être de mauvais aloi.

juillet 2012

Publié dans Citoyen

Commenter cet article

Avisferrum 20/03/2016 11:52

Magnifique texte sur notre triste société de con-sommation...

"L’être, dans le clinquant, déguise ses humeurs
Et dans ce monde vide, il n’est plus que rumeurs.
...
Tout murmure, en ces lieux, l’impossible désir,
De cet inatteignable on nous fait une loi
Pour nous vendre un bien être de mauvais aloi."

Tout est dit...