Dans le prêt à penser

Publié le par Lionel Droitecour

... Quérir en la rumeur la force de nommer, c’est notre liberté au flux de la parole ...

... Quérir en la rumeur la force de nommer, c’est notre liberté au flux de la parole ...

Plus que de gènes, sommes faits de circonstances,
Matière façonnée par nos interactions,
Unique est l’alchimie que forme nos passions,
Nous sommes de ce chœur, assemblage d’instances.

Construits à chaque pas au gré de notre marche,
Induit de ce discours où notre sens s’ordonne,
Nous n’avons nul pouvoir, las, de changer la donne,
Il nous faut prendre place à l’ombre de cette arche.

Quérir en la rumeur la force de nommer,
C’est notre liberté au flux de la parole,
Dans le prêt à penser d’un monde à consommer.

Bavard ou silencieux, en prisonnier du verbe,
Nous allons dépenser notre précieuse obole,
Dupe d’un quotidien qui n’offre nulle gerbe.

janvier 2014

Publié dans Résilience

Commenter cet article