Miroir des âges

Publié le par Lionel Droitecour

Pablo Picasso, (1881-1973), fille devant un miroir, 1902, détail

Pablo Picasso, (1881-1973), fille devant un miroir, 1902, détail

On ne sait pas que l’on grandit,
C’est le miroir qui nous le dit.
Mais, peu à peu, sous notre veille,
Et dedans la malle aux merveilles,

Les habits deviennent petits.
Nos bras, nos jambes, c’est parti,
Volent où vont nos idées folles,
Jérémiades ou cabrioles.

Le vie nous gagne et nous emporte
Et l’espérance est la plus forte,
On va, l’on vient, on se conforte
Sur les joues des filles accortes.

Un jour on se pense quelqu’un,
On danse comme un arlequin,
Colombine est notre cousine
Notre cœur au ciel se combine.

On dit je marche et je construis,
On plante, l’on cueille des fruits ;
Installé dans un quotidien
Le temps meule nos petits riens.

Ils sont patients les sabliers,
Pendules, aux bras séculiers :
Ils savent bien qu’il vont nous prendre,
Qu’ils leurs suffit juste d’attendre.

Quand, dans le soir, un vain miroir
Nous dit que tout n’est qu’illusoire,
On s’en retourne au bal, masqués,
Un pli sur nos lèvres marqué.

Un silence, en nous, s’est inscrit,
Qu’un juge inquiet nous a prescrit
Pour payer notre farandole
De mots creux et vaines paroles.

La fête va bientôt finir,
Les convives vont repartir
Amer, seul parmi les jonchées,
Le deuil paraît, endimanché.

Sa faux nous rase, elle nous frôle,
Alors se courbent nos épaules
La crainte vient et s’y installe
Comme une lame de métal.

Peu à peu dans nos vieilles hardes
Elle s’invite, la camarde,
Elle sait la danse macabre
Du corps perclus qui se délabre.

Et, dans une ultime chimère
En la nuit passe une lumière :
Sa lanterne, pour naufrager
Nos songes vains, trop usagés.

On voudrait crier l’injustice,
Dénoncer ce rêve factice,
Dedans la chair une âme neuve
Toujours, entend faire ses preuves.

Mais ce n’est qu’un ego meurtri,
Refusant de rendre l’esprit :
On ne dit pas qu’on a vieilli,
C’est miroir qui a failli.

décembre 2010

Publié dans Le temps

Commenter cet article

alain l. 15/05/2016 08:23

SalutLionel ... Je n'avais pas vu passer ce poème le 10 mai ... occupé à d'autres choses ...
" On ne dit pas qu’on a vieilli,
C’est miroir qui a failli."

Je reposte ...

@micalement

alain