Par ce mot nie

Publié le par Lionel Droitecour

Henri Rousseau (1844-1910), Le rêve, 1910, détail

Henri Rousseau (1844-1910), Le rêve, 1910, détail

C’est en la circonstance
De ces stances qu’on cire,
Au sire, en sa constance,
Qu’on tance à circoncire.

Troublantes éprouvettes
Soubrettes que l’on prouve
En la proue où vous êtes
Une quête se trouve.

Mais nos parcimonies
Que l’on nie de leur part
Par ici, sont honnies.

Gènes n’y sont épars
Aussi par ce mot nie
L’aphonie du départ.

décembre 2015

Publié dans Calembours

Commenter cet article