Récital

Publié le par Lionel Droitecour

... En ce duo, présence, des notes exhortées  / Vibre l’écho bruissant des éternelles eaux ...

... En ce duo, présence, des notes exhortées / Vibre l’écho bruissant des éternelles eaux ...

C’est un cérémonial que l’instant exaspère,
Une voie empruntée, pétale ou bien pistil,
Corolle de mémoire exhumée des tombeaux
Où la musique intente un espace aux portées.

En ce duo, présence, notes exhortées
Vibre l’écho bruissant des éternelles eaux ;
Aux sonores ruisseaux irrigant notre exil,
La pure mélodie installe une atmosphère.

Et, courbe dans l’éther, en l’ample parabole,
Une arche musicale a bâti un sanctuaire.
Le cœur y devient chœur, empli de ce mystère ;

Clé de voûte, tympan, la nef et l’absidiole
Invoquent vers la nue, par des lèvres mortelles
Un immortel séjour aux aubes spirituelles.

 janvier 2008
 

Publié dans Musique

Commenter cet article