Chanson de pluie

Publié le par Lionel Droitecour

... Nous voici sous le kiosque, ouste, il faut qu’on se pousse ! ...

... Nous voici sous le kiosque, ouste, il faut qu’on se pousse ! ...

Hâtez-vous, les petits, courez, voici la pluie,
Aux flaques ne trempez vos ripatons charmants :
Sous la capuche, allez ! Cachez la boucle blonde,
Aussi le frais minois ou la tendre frimousse.

Nous voici sous le kiosque, ouste, il faut qu’on se pousse !
Attendons de l’averse, en l’allée qu’elle inonde
Une pause, quand bruit et chuinte, en glougloutant,
Sur vos têtes menues une chanson d’ennui.

Sur les bancs désertés voici que plique et ploque
Dégoulinante, l’eau qui pleure des nuages
Et calme pour l’instant vos folles farandoles.

Tout à l’heure, direz, foin des bonnes paroles,
Pataugeant et criant, oubliant d’être sages
Loin de mon noir sourcil : « on se mouille ? On s’en moque ! »

septembre 2007

Publié dans Enfance

Commenter cet article