Sotto voce

Publié le par Lionel Droitecour

... Mille voix sans visage implorent l’émotion / Qui vibre, chanterelle au bord de la passion ...

... Mille voix sans visage implorent l’émotion / Qui vibre, chanterelle au bord de la passion ...

Pourquoi donc une voix émeut-elle à ce point
Notre âme qui s’étanche à des lèvres, au loin,
Entrouvrant une veille où le mal se dissout ?
Aria déchirante ou romance à deux sous,

Transcendée par un cœur effleuré dans l’intime ;
Vapeur, en les éthers, où l’essence sublime
Accorde à notre verbe une vérité simple,
Sans artifice aucun, primal, virginal, humble ;

Timbre dans l’aube claire, intact enchantement,
Vocalise éblouie en parfait truchement ;
Sentes s’élaborant de ce mystère ingrat,

Dans la voix scarifiée d’une enfance au castrat ;
Mille voix sans visage implorent l’émotion
Qui vibre, chanterelle au bord de la passion.

Lionel, 10 février 2008
 

Publié dans Musique

Commenter cet article