Poursuite

Publié le par Lionel Droitecour

... J’aborderai tantôt l’ultime monologue, / La poursuite exhibant ma vieillesse en ce corps ...

... J’aborderai tantôt l’ultime monologue, / La poursuite exhibant ma vieillesse en ce corps ...

Nota : je programme la publication de ce poème,
ce 8 juin 2016, alors que je viens tout juste d'entamer
le tome 51 de mes oeuvres incomplètes...
Et vogue le navire !

Je donne à ce fichier le numéro cinquante,
Je sais la maladie acharnée à mes basques,
Et je me dis voici, ce sera le dernier,
Ma vie basculera avant la fin de l’acte.

Certes le diable n’est un pourvoyeur de pacte,
Nulle lettre de sang au coffre, en mon grenier,
Depuis longtemps, déjà, ma collection de masques
Est usée, rapiécée, insane fleur charmante.

Mais je n’ai nul levier pour changer les décors,
Et je perds mon latin à l’importun dialogue,
La mise en scène n’est que de rumeurs factices.

Sûrement épuisés tous mes vains artifices,
J’aborderai tantôt l’ultime monologue,
La poursuite exhibant ma vieillesse en ce corps.

Léonel, 22 février 2016

Publié dans Fongus

Commenter cet article