Rhumatismes

Publié le par Lionel Droitecour

Domenico Ghirlandaio (1449-1494) Adoration des Mages, détail

Domenico Ghirlandaio (1449-1494) Adoration des Mages, détail

Je voudrais un instant oublier ma rengaine,
Aboucher une flûte à mon souffle folâtre
Et danser le menuet d’une antique ballade.

Las ! Mon cœur est empli d’une rime maussade,
Pareil à ce vieillard bougon au coin de l’âtre,
Je maugrée ma saison en ma moustache vaine.

Les rhumatismes sont une sagesse hautaine,
À qui ne peut danser le verbe est un emplâtre,
Qui se défie du jour et se plaint d’une aubade.

 juillet 2013

Publié dans Sensation

Commenter cet article