Potiche

Publié le par Lionel Droitecour

... Distillant tout l’ennui de sa morne éloquence / Elle tue comme on prie, mante religieuse ...

... Distillant tout l’ennui de sa morne éloquence / Elle tue comme on prie, mante religieuse ...

Madame l’inspectrice a la bouche pincée,
Raide comme un balai, qui toise son sujet ;
Elle a le rire faux et sourit sans objet,
Dans son strict uniforme, en son tailleur sanglée.

Elle est terne, insipide, étriquée, sans charisme,
L’autorité qu’elle a lui vient de sa fonction,
Cherchant en vain ses mots pendant la réunion
Qu’elle anime en potiche du libéralisme.

Son talent fastidieux se résume à extraire,
Des chiffres et tableaux, la contreperformance,
Elle aime à humilier, à nuire et à défaire.

Au cénacle des chefs, plate autant qu’obséquieuse
Distillant tout l’ennui de sa morne éloquence :
Elle tue comme on prie, mante religieuse.

Lionel, 12 octobre 2006
(Repris le 18 juin 2016)

Publié dans Portrait

Commenter cet article

Avisferrum 04/10/2016 19:11

"Mais, au fait l'as tu reconnu, cet insecte triste, puisque je pince que tu as du la connaitre, naguère..."

Euh... pour être franc pas vraiment... j'aurais bien une idée mais n'en suis pas persuadé... Je compte sur toi pour éclairer ma modeste lanterne par mail, des initiales suffiront ! :-)

Avisferrum 02/10/2016 16:15

Comparer l'inspectrice à l'insecte triste... Voyons, voyons, cher Lionel, et le respect de la hiérarchie, hmm...? :-)

Lionel Droitecour 03/10/2016 11:15

Depuis hier, le respect est archi-désuet... Mais, au fait l'as tu reconnu, cet insecte triste, puisque je pince que tu as du la connaitre, naguère...