Pour seul carême

Publié le par Lionel Droitecour

... Mais un seul commandement, certes :  Nulle loi qui blesse l'humain ...

... Mais un seul commandement, certes : Nulle loi qui blesse l'humain ...

1.
Ma religion permet de rire,
Mais interdit le sacrifice,
Point de rite et rien à maudire,
Futile et branlant édifice.

Pour toute profession de foi
Elle recommande l’ivresse,
Point de chemin de croix, la joie,
Vivre en amour pour seule messe.

Et puis pas de chacun pour soi,
Point de dimanche et jour de fête,
Qu'en tout matin bonheur y soit.

Nulle formule toute faite,
Point de sermon pour sermonner,
Point de livre pour ânonner.

2.
Libre pensée, libre parole,
Libre toujours, en chaque instant,
Comme à l'enfant la mèche folle,
Comme à bien faire un cœur constant.

La farandole pour prière,
La repentance en un sourire,
Point de voûte sombre, lumière !
De patenôtres point à lire.

Et puis partout portes ouvertes
Un temple à l'œuvre en chaque main,
Mais un seul commandement, certes :

Nulle loi qui blesse l'humain,
Nulle exclusion, nul anathème,
Sinon qu'aimer pour seul carême.

avril 2016

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article

alain l. 25/10/2016 06:48

Salut Lionel ...

J'ai hésité hier matin à reposter ton poème sur le Réveil ... Toujours le même dilemne ...


- Qu'est-ce qui a sa place sur un blog Pédagogique ?

Mais peut-être était-ce simplement une question de photo d'illustration ...

Alors , comme j'adore ton poème ... je le reposte sa

Lionel Droitecour 25/10/2016 10:42

Oui, bien sûr, le grand Léo, et puis Aragon, à mes yeux l'un des tout premiers poètes français du vingtième siècle.
Aragon plus ferré, plus Ferrat, plus Brassens, plus Barbara, plus tant d'autres auxquels je ne pense pas sur l'instant... Y avait du beau monde en cette fin de vingtième siècle.
" Moi, si j'y tenais mal mon rôle, c'était de n'y comprendre rien!"
Oui certes, je suis passé a côté de beaucoup de choses et de gens. Ignorance, paresse, arrogance, peur du vide - mon propre vide ? Et puis la plateforme est étroite, désormais, et fichtrement haute...

alain l. 25/10/2016 06:49

sa...ns commentaire ... Avec juste une vidéo pour l'illustrer ...

@t

alain

damiax 24/10/2016 08:16

Le père Lionel qui glisse lentement vers l'anarcho-syndicalisme ...
C'est pas beau ça ?
^^ ;)

Lionel Droitecour 24/10/2016 10:20

J'me doutais bien qu'il te ferait plaisir à lire, celui-là...
Mais... mais sans violence, hein, mon camarade, tu laisses le tovaritch Бакунин la où il est et paix à ses cendres.
Non violence, peace and love, va embrasser sur les deux joues nos doux amis les peaux lissiers, leurs matraques sont en feutrines, c'est pour dix sous à der les vilains provocateurs comme toi,hé, boute feu !