Refus

Publié le par Lionel Droitecour

... Je suis un vantail refermé ... Promesse d’un jour incertain. ...

... Je suis un vantail refermé ... Promesse d’un jour incertain. ...

Je suis un vantail refermé
Où passe un souffle au clair matin,
L’ineffable, le grain germé,
Promesse d’un jour incertain.

Là, je rends compte sous le ciel
De l’infini à l’œuvre en moi,
Verbe en l’écho superficiel,
Fatum, qui me montre du doigt.

La nuit s'en va qui m’ensorcelle
Sombre désir vague et diffus,
D'un astre, au loin, qui m’interpelle.

S’y réveille ce que je fus,
Sente jadis sempiternelle,
À renaitre en chaque refus.

 juillet 2007

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article

Evy 08/10/2016 14:07

Beau ce poème bonne journée