Noël de guerre

Publié le par Lionel Droitecour

... Paix sur terre, dit-on, quand partout va la guerre ...

... Paix sur terre, dit-on, quand partout va la guerre ...

Touchant comme un Jésus ce grand petit garçon
S’est endormi, tantôt, en l’église indolente,
Sur la banquette brune. Il dort, sans doute il rêve,
Silencieux amour au regard d’une mère.

Il est passé minuit, noël et sa chimère,
Le Christ est sur sa croix mais sur le chœur s’élève,
Anachronisme aigu où la crèche l’enfante,
Quand en l’assemblée nul n’entend cette leçon.

Paix sur terre, dit-on, quand partout va la guerre,
Guerre du fanatique ou du pauvre vaincu
Par le fric. Crucifié, exsangue l’être humain,

Qui lui-même en sa guerre attente au lendemain,
Pour ruiner la nature et compte en chaque écu
La dette de l’enfant qui s’endort sur la terre.

Lionel, 17 août 2016

Publié dans Citoyen

Commenter cet article

Avisferrum 30/12/2016 14:31

"Sans oublier, cher amisse verum, cet indispensable petit moment de poésie qui peut-être, "will make our day", face au sourire candide de quelque joyeux bambin..."

Nul joyeux bambin en ma chaumière, juste un lambin, qui en ce moment même sourit béatement, d'ailleurs... devant ton poème ! :-D

Assoula 24/12/2016 16:10

pensons a tos ceux qi n'ont pas la chance de "fêter noël" les gens seuls, malades abandonnés désenfantés...........

Avisferrum 24/12/2016 14:35

Beau poème, cher ami, petite étincelle en ce monde qui, au regard de celui qui cherche à s'éveiller, ressemble de plus en plus à un asile d'aliénés...

J'en profite pour te souhaiter malgré tout un joyeux Noël, pas commercial, pas religieux, peut-être simplement un moment de recueillement et d'introspection pour (re)trouver un peu de Lumière en nous...

Lionel Droitecour 25/12/2016 11:16

Sans oublier, cher amisse verum, cet indispensable petit moment de poésie qui peut-être, "will make our day", face au sourire candide de quelque joyeux bambin...