La petite fille au cartable

Publié le par Lionel Droitecour

... Auprès du passage à niveau, / Je vis un ange s’envoler, / Avec un air triste et serein ...

... Auprès du passage à niveau, / Je vis un ange s’envoler, / Avec un air triste et serein ...

Elle habitait près de chez moi
La petite fille au cartable.
Quand nous passions la voie ferrée
Mes yeux se perdaient dans les siens,

- Cela arrive aux collégiens.
J'aimais tant sa natte serrée,
Son petit sourire adorable
Ouvrant le ciel à mon émoi.

Un jour où j’étais en retard,
Auprès du passage à niveau,
Je vis un ange s’envoler,
Avec un air triste et serein.

Il était arrivé le train,
Hélas, peut-on s’en consoler ?
Le cartable monta si haut…
Je compris qu’il était trop tard.

Ta trousse dans le caniveau,
Épars, tes cahiers sur les voies,
Mon œil fixe à ne plus ciller
Et ma main vide de ta main.

Le sort est un dieu souverain,
Sans vergogne il vient tout piller ;
Il file le sable en nos doigts,
Peuvent-il retenir de l’eau ?

À peine étions nous deux enfants
Qui partagions un même rêve ;
Dissipé ainsi qu’au matin,
Une ombre en la nuit qui s’enfuit.

Je suis vieux, j’ai le cœur recuit,
Proche de l’ultime festin
Et je regarde sur la grève
La rive où j'espère et j'attends.

Nous étions dans la même classe
L’un près de l’autre sagement,
Sans doute avions-nous mêmes âges…
Vieillard que le temps vit changer,

Suis-je devenu étranger ?
Et nos antiques bavardages,
Interrompus de si longtemps,
Furent-ils bris du temps qui passe ?

Intacte au fil de ma mémoire,
Comme à Vélasquez une infante
Incomparable sur la toile,
Tu demeures fille d’un songe.

Voici, la vieillesse me ronge,
Me blanchit la barbe et le poil
Et le vain remords qui me hante
S’appesantit sur mon grimoire.

Petite fille en ton cartable
Caches-tu secret de jouvence ?
Et si nos âmes, dans les nues
Fanées, épousent leurs fragrances,

Y trouverons-nous, espérances,
En nos menottes disparues,
Tendres, les fleurs de l’innocence
Épure éclose, inaltérable ?

février 2008

Publié dans Souvenirs

Commenter cet article

Avisferrum 14/02/2017 17:48

Émouvant souvenir, cher ami, merci !

Assoula 14/02/2017 15:36

J'adore!!!
Bon Mardi