Claude

Publié le par Lionel Droitecour

... Obstiné à servir les dieux de la musique...

... Obstiné à servir les dieux de la musique...

In memoriam Claude Giudicelli (1935-2003)

Te souviens-tu de lui, l’impénitent bavard,
Distingué organiste et des plus compassé,
Qui faisait remonter la lignée de ses maîtres
À l’illustre Reicha, ami de Beethoven ?

De ces hommes de bien elle est tarie, la veine,
Et vois tu je le crains, de ces glorieux ancêtres
Qui saura désormais que le nom est passé
Sur la terre oublieuse où manque leur regard ?

J’ai bien dit glorieux quoiqu’il fût un modeste,
Qu’il n’ai remué les cieux de quelque vaine geste,
Obstiné à servir les dieux de la musique.

Erraient au clavecin son âme nostalgique
Quand, serein, renaissait en ses mains l’art baroque,
Dont Claude, musicien, fleurissait la défroque.

avril 2012

Publié dans Musique

Commenter cet article