Au songe intime

Publié le par Lionel Droitecour

... Car je ne suis qu’un songe intime, / L’âpre réel ne m’y intime ...

... Car je ne suis qu’un songe intime, / L’âpre réel ne m’y intime ...

Je fais le monde à mon image,
Et cueille en passant son hommage,
Il est la robe de mon jour,
Moi le seul lieu de son séjour.

Ses habitants, à mes côtés,
À peine sont et plus qu’ôtés,
Fantasmes au sein de ma voix,
Ombres, refrains de mes envois.

Car je ne suis qu’un songe intime,
L’âpre réel ne m’y intime,
Lors, à ses lois, nul ne m’oblige.

Ainsi je suis son homme lige,
Je le contiens, il me consume,
M’emplit, me creuse et me résume.

mai 2013

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article