Circonvolutions

Publié le par Lionel Droitecour

... Et, nostalgiquement, nous tournons sur nous-même / Ivre d’un amour fait de circonvolutions ...

... Et, nostalgiquement, nous tournons sur nous-même / Ivre d’un amour fait de circonvolutions ...

Lueurs en les azurs encombrés de clartés
Les êtres sont des astres où la chair, le sang
Feux solaires
suppléent, bruyante carnation
L’énergie de ces puits, tels gouffres en l’éther.

Et, dans ce peu d’espace propice, mystère,
À lieu cette œuvre au noir et transfiguration

Énigme en l'insondable où l’univers descend
En ce c
œur accoutré de doutes et d’apartés.

Et, nostalgiquement, nous tournons sur nous-même
Ivre d’un amour fait de circonvolutions,
Parade au soir sans frein des espèces mortelles ;

Ballet infiniment de franges solennelles
Qui usent nos désirs au tranchant des passions,
Répandues sur nos vies comme un vain théorème.

mai 2007

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article