Vieille ravaudeuse

Publié le par Lionel Droitecour

Hieronymus Bosch (1453-1513), "la mort et la misère", détail

Hieronymus Bosch (1453-1513), "la mort et la misère", détail

S’il s’en revient, le jour, et que je suis céans,
Pareil à moi, encor, le cœur face aux néants,
Béant dessous la nue comme un caisson d’horloge,
Dans l’absence obstinée que le doute proroge ;

Dis-moi, vieille camarde si tu viens me prendre,
En l’allure d’un jeu où n’ai rien su comprendre,
Ne seras-tu flouée en tes vains équipages,
Qu’auras-tu à glaner de mes tristes parages ?

Oh certes, je le sais il faut payer tribut,
Mais au terme bientôt, où je suis ce rebut
Quel compte, quel écart, enfin quelle entourloupe
À ce cœur épuisé, brûlé comme l’étoupe ?

La parade des gueux - je fus de ces cortèges -
N’offre qu’un peu de vent à tous tes sortilèges,
Et, reine d’agonie, tu es bien peu méchante
Qui saisit la misère où toute aube déchante.

Allons, vieille catin, tu ne nous effraies pas,
Et les fous comme moi s’arrangent du trépas :
Va, vieil épouvantail effrayer le bourgeois,
Sa mine, sa sueur, toutes ses mornes joies !

Au moins tu me contentes, vieille ravaudeuse,
Qui nivelle en l’instant la superbe orgueilleuse
Du puissant, pourrissant en la bave du suaire
Tout comme l’indigent aux piles de l’ossuaire !

janvier 2013

Publié dans La camarde

Commenter cet article

Avisferrum 24/06/2017 22:41

J'avoue que j'aime bien tes textes sur la Camarde...

Oui, oui, je sais, je suis toujours à pinailler, me faire l'avocat du diable et voler à son secours lorsque ta plume acérée la traite trop injustement à mon goût, mais cette "Vieille Ravaudeuse" m'est on ne peut plus sympathique :

"Dis-moi, vieille camarde si tu viens me prendre,
En l’allure d’un jeu où n’ai rien su comprendre,
Ne seras-tu flouée en tes vains équipages,
Qu’auras-tu à glaner de mes tristes parages ?"

Si la ravaudeuse en question a un brin d'humour elle appréciera certainement ce succulent poème ! :-)

LADY MARIANNE 23/06/2017 16:07

magnifique !! oui le pauvre et malade n'en a cure de vivre éternellement-
bisous- belle journé-e