Ici-bas

Publié le par Lionel Droitecour

Claude Monet (1840-1926)," La vague verte" détail

Claude Monet (1840-1926)," La vague verte" détail

Sous mon front, quelquefois, prospère le silence.
Les jachères sont lieux heureux pour le poème :
Aux friches de pensée erre la fleur sauvage.

Comme, en un ciel serein, divague le nuage,
Il est sente indécise où vague ma bohème,
Telle, en la mer immense une vague s’élance.

En la rive du verbe naît ma délivrance,
Des songes imprécis qu’en ma verve un mot sème,
Où le vers, ici-bas, cisèle son ouvrage.

janvier 2015

Publié dans Art poétique

Commenter cet article