Cigale

Publié le par Lionel Droitecour

... Il n’est point d’hémistiche, il n’est point de césure, / Dont ne sonne ton crâne en sa chauve tonsure ...

... Il n’est point d’hémistiche, il n’est point de césure, / Dont ne sonne ton crâne en sa chauve tonsure ...

Au carnet où s’incarne ma verve brumeuse,
Un crayon de papier, la mine un rien songeuse
Griffonne, à l’envolée d’une rime trompeuse.

Étrille, en triolets, poète, ta mesure,
Il n’est point d’hémistiche, il n’est point de césure,
Dont ne sonne ton crâne en sa chauve tonsure !

Ton verbe y carillonne ainsi qu’une cymbale :
Use ta corde en vain, ma futile cigale,
Tel un scribe égaré en la sente verbale !

juillet 2012

Publié dans Art poétique

Commenter cet article