Un regard dans l’onde

Publié le par Lionel Droitecour

Robert William Vonnoh (1858-1933), Coquelicots

Robert William Vonnoh (1858-1933), Coquelicots

J’ai vu danser les hirondelles
Sur les coquelicots vermeils,
Blondes, les moissons y vibraient
Sur les tiges, d’or couronnées.

Le doux soleil du bel été
Embrassait l’air d’éternité
Et mon âme en était saisie,
Comme des beautés de l’esprit.

C’était là dans le quotidien,
Une chance à portée de main,
Un regard, éperdu, dans l’onde.

Il est des jours où dans le monde
Surpris, nous apercevons Dieu,
Peut-être, ou ce qui en tient lieu.

juin 2010

Publié dans Sensation

Commenter cet article