À toutes nos enfances

Publié le par Lionel Droitecour

... La trace en nous, blessée, de toutes nos enfances ...

... La trace en nous, blessée, de toutes nos enfances ...

Au plus profond, toujours, de cette tourbe blonde
Creuser, sans départir, en la presse du monde,
Et chercher un recoin où parle le silence
Pour décrier l’écho de la molle abstinence.

Et reprendre le cours, dans le discontinu,
D’un dialogue, discours toujours interrompu,
Avec soi-même ou bien avec l’altérité
Où la muse me juge avec sévérité.

Dans le calme puissant environnant nos voix
Se tendre, résonance en l’onde, à claire voies
Témoins, devant le jour, d’un songe en l’indicible ;

Et puis tenter, pourtant, d’un geste incoercible,
De décrire, en ce lieu des suaves fragrances,
La trace en nous, blessée, de toutes nos enfances.

août 2012

Publié dans Enfance

Commenter cet article