Contemporaine

Publié le par Lionel Droitecour

... faussé, dans la fosse, oh, oh, / Cahotait un criard chaos ...

... faussé, dans la fosse, oh, oh, / Cahotait un criard chaos ...

Le soliste déconcerté
Du concerto déconstruisait
La thématique, antique éthique
Alambiquant les harmoniques.

Le chef d’orchestre le suivait,
Du chef opinant. S’ensuivait
Que, faussé, dans la fosse, oh, oh,
Cahotait un criard chaos.

Et le public, captif statique
Écoutant les enharmoniques,
Stridente transe exaspérante,

Espérait la fin du concert
S’éternisant comme un cancer

Chancre de pensée vide, errante.

décembre 2007

Publié dans Musique

Commenter cet article

Avisferrum 06/10/2017 10:51

En mélomanes avertis vous ne manquerez pas d'apprécier le progrès majeur accompli il y a quelques semaines à Pise, je vous laisse décider de quel coté penche la balance ! :-D
https://www.youtube.com/watch?v=DD9yuobmGoQ

lemenuisiart 19/09/2017 21:25

je viens du blog Evy et je ne regrette pas.

alain l. 18/09/2017 11:07

Salut Lionel ...

Comme il m'arrive parfois d'être soliste ... non pas que sur "Le Réveil" ,mais dans différentes Harmonies ... ton poème mais meuh ...

Alors, je l'ai reposté et illustré à contrario,
par une soliste ... pas de concerto ...
mais d'un autre instrument
que j'aime particulièrement...

@t
alain

a.l.s 18/09/2017 13:53

Bien sûr il faut lire
pas de "qu'on sert tôt" au lieu et place de concerto ...

@t
a.l.s