Défaite de Samothrace

Publié le par Lionel Droitecour

... Envol sublime et vain dont le chef a chuté...

... Envol sublime et vain dont le chef a chuté...

Quelque chose est en moi qui semble une prière,
Je ne veux nullement, or, quémander la grâce,
Tout agacé je m’en défends, le front buté.

 

Phlogistique, ce dieu, dont l’esprit, amputé,
S’empanache, clinquant, simulacre sans trace
Qui, dans le firmament, n’est qu’un jeu de lumière.

 

Et l'imbécile, heureux, s’en fait une guêpière,
Corsetés de néant, statue de Samothrace
Envol sublime et vain dont le chef a chuté.

 

juin 2013

Publié dans Citoyen

Commenter cet article