Crête

Publié le par Lionel Droitecour

... Elle pousse, s’élève et grimpe vers la crête ...

... Elle pousse, s’élève et grimpe vers la crête ...

Il faut beaucoup de joie pour que naisse un enfant.
L’amour est matériau ultime de la vie,
Il sourd de nos désirs et le plaisir d’aimer
Fait naître de la chair la chair des nouveaux-né.

Mais ce corps qui surgit ne nous est pas donné,
Ne nous appartient pas. Nous n’avons rien semé
En ce jardin secret. Tout étonnée, ravie,
Une âme neuve court le monde en trottinant,

Grappillant en passant sa moisson dans les blés.
Ni l’effort, ni l’étude ou les vaines leçons
Ne sauraient détourner sa volonté concrète.

Elle pousse, s’élève et grimpe vers la crête,
Nous contemple de haut, qui déjà, vieillissons,
Ses élytres forgeant des faîtes incomblés.

novembre 2005

Publié dans Enfance

Commenter cet article

tipoum 27/11/2017 22:36

joli ce poème et cette belle photo