Temps perdu

Publié le par Lionel Droitecour

... Relents du temps, vains attributs ...

... Relents du temps, vains attributs ...

Qu’est ce qui fut, d’un cœur diffus
Aux contrechants de nos refus,
Mélodies trop tôt disparues,

Dans nos solitudes écrues ?
Volutes d’un espoir perclus
Au soir où nous fûmes reclus,

Déchus, confus, vaincus, rebuts,
Relents du temps, vains attributs ;
Morts inconnus, squelettes nus.

mars 2008

Publié dans Le temps

Commenter cet article